La Pentecôte et le Saint Graal

Publié le par Eloah

http://jerusalem.cef.fr/diaporamas/Pentecote-2009/Le%20mod%C3%A8le/Pentecote-icone.JPG

 

La Pentecôte : son origine


Le mot «Pentecôte» vient du grec «pentékosté» signifiant «le cinquantième jour». Il est apparenté originairement à la fête juive de la moisson (Shavuot) célébrée cinquante jours après la Pâque. Des érudits qui ont étudié la Bible et d’autres écrits concluent que le jour où les Dix Commandements furent reçus coïncide dans le calendrier annuel avec celui de la descente du Saint-Esprit sur la communauté des disciples du Christ. Cette fête, célébrée le cinquantième jour après Pâques, fut reconnue comme la Pentecôte dans la liturgie chrétienne.

Le premier volume de la série «Réveil des temps passés»,(2) qui relate l’histoire spirituelle de l’humanité sur Terre, rapporte ceci au sujet de la Pentecôte : «Lorsque tous furent rassemblés et qu’ils eurent pris place en un large cercle autour des disciples, un mugissement vint du ciel. Un grand vent de tempête siffla autour de la maison. Les lampes fixées aux murs et les fleurs qui ornaient la pièce furent violemment secouées. Les assistants étaient assis en une attente silencieuse, dans l’élévation recueillie de leur esprit qui cherchait le Seigneur et adorait Dieu. Une Force irradiante les enveloppa de façon tangible. Entourée de cercles de Lumière qui s’élargissaient à mesure qu’ils se rapprochaient, resplendissante de lumière, la Colombe se pencha vers la postcréation.

Les disciples ouvrirent leur esprit avec joie et, sur la voie des courants divins, la Force du Saint-Esprit descendit sur eux. La salle entière n’était que flamboiement doré. Tout en haut resplendissait le cercle irradiant de Lumière blanche dans lequel avait pris forme la Volonté de Dieu : la Sainte Colombe.»
 


Le Saint-Esprit et la signification de la Pentecôte


Le Saint-Esprit fait partie de la Trinité du Dieu unique : Dieu le Père, Dieu le Fils et Dieu le Saint- Esprit. La Bible nous révèle quel fut dès le début de la Création (Genèse 1,2) le rôle dévolu au Saint-Esprit dans ce processus : «Et l’Esprit de Dieu planait au-dessus des eaux.» Dans le Nouveau Testament, l’Apocalypse de Jean montre bien la relation entre le Saint-Esprit et la Création : «Voici ce que dit celui qui s’appelle Amen, le témoin digne de foi et véridique, celui qui a présidé à toute la création de Dieu.» L’«Amen» signifie le Saint-Esprit. Il est décrit comme «le commencement » de la Création divine, parce que comme il est la Force Créatrice de Dieu la Création n’accéda à l’existence que par lui.

C’est aussi pourquoi Il est «l’Alpha et l’Omega» de la Création. Il est l’Alpha parce que la Création vint à l’existence à travers lui ; et l’Omega parce l’Ultime subsisterait, si jamais la Création entière cessait d’exister.

Puisque le Saint-Esprit est l’Unique par lequel la Création entière est venue à l’existence, c’est aussi par le Saint-Esprit que la Création est maintenue et gouvernée. La Force qui maintient la Création, et les principes qui la gouvernent, passe par le Saint-Esprit qui est le bras agissant de la Trinité divine. Cela soulève d’autres questions : comment le Saint-Esprit prodiguet- il la Force qui maintient toute la Création ? Quel rapport cela a-t-il avec le Jour de la Pentecôte ?

L’Apocalypse de Jean stipule : «Je suis l’Alpha et l’Oméga, le commencement et la fin. À celui qui a soif, je donnerai, moi, à boire gratuitement à la source d’où coule l’eau de la vie.» (Apocalypse 21, 6).
Non seulement ce verset réitère la description du Saint-Esprit comme étant l’Alpha et l’Omega de la Création, mais il parle de «la fontaine d’eau de la vie», de laquelle le Saint-Esprit donnera gratuitement à celui qui a soif. Est-ce de cette même fontaine qu’émane la Force qui maintient la Création ?
 


Les légendes du Graal


Les légendes décrivent le Saint Graal comme une source de vie céleste qui se met à couler durant le dévoilement annuel du Graal. Le Château du Graal est mentionné comme renfermant le Saint Graal. Lors d’une cérémonie, le Saint Graal est régulièrement dévoilé en ce lieu ; le rôle du Saint-Esprit y est mentionné. Selon les légendes, une colombe blanche descend et plane au-dessus de la tête de Parzival durant le «dévoilement» du Graal. Cette colombe symbolise le Saint-Esprit, et son apparition au-dessus de Parzival indique le rôle de celui-ci lors du déploiement de la Force hors du Saint Graal.
 


Le Message du Graal dévoile le Saint Graal


Abd-ru-shin, l’auteur du Message du Graal «Dans la Lumière de la Vérité», oeuvre qui offre la connaissance complète de la vie et de l’existence, a aussi apporté les éclaircissements nécessaires à une réelle compréhension du Saint Graal et de tout ce qui s’y rattache.

Abd-ru-shin, qui reconnaît néanmoins les hautes valeurs morales contenues dans les interprétations érudites des légendes du Saint Graal, signale que tous les savants ont commis une grave erreur en construisant seulement sur des bases terrestres, se privant ainsi de l’inspiration venue des hauteurs.

Bien que les légendes recèlent encore un certain reflet de la vérité, les poètes comprimèrent leurs nobles inspirations dans des concepts beaucoup trop terrestres lorsqu’ils les transmirent. Abd-ru-shin révèle que Parzival est un envoyé divin qui n’est autre que le Fils de l’Homme ; il explique Jésus, le Fils de Dieu, et il poursuit ses explications en révélant quelle est la mission de Parzival. Au sujet du Saint Graal lui-même, Abd-ru-shin confirme l’existence d’un Manoir du Graal situé au sommet de la Création, à la frontière du royaume divin. Dans le Manoir du Graal, Parzival – qui fait un avec le Saint-Esprit, duquel la Création est issue – règne comme Roi du Graal.

D’après le Message du Graal, ce Manoir renferme un Sanctuaire situé à l’extrême limite du royaume divin. Dans ce sanctuaire se trouve le Saint Graal, une coupe «dont le contenu bouillonne et ondoie, tel un sang vermeil, sans jamais déborder.» Le Saint Graal est le gage de l’éternelle Bonté de Dieu, le symbole de son pur amour divin et l’ancrage d’où provient la Force divine. Chaque année, le jour de la Sainte Colombe, celle-ci apparaît au-dessus de la coupe à l’heure du renouvellement de la Force, dont dépend l’existence de la Création entière. La Colombe est la forme visible du Saint-Esprit.

L’apparition de la Colombe au-dessus de la coupe, c’est-à-dire au-dessus du Saint Graal, signifie l’envoi de la force du Saint-Esprit dans la Création.

À l’époque dont parle la Bible, la réunion des disciples correspondit exactement à l’événement de la descente. La ferveur recueillie des disciples peu de temps après l’ascension de leur Seigneur qui leur avait promis d’envoyer le Saint-Esprit, servit d’ancrage qui permit à la Force vivante de descendre jusqu’à eux sur Terre.

Ici repose l’explication de ce qui était demeuré inexpliqué jusqu’à maintenant. La Bible parle d’un son vibrant venu des cieux durant l’événement. Les apôtres, comblés et inspirés par la Force du Saint-Esprit, commencent à parler de l’expérience qu’ils sont en train de vivre à des personnes de langues et de nationalités différentes.

Quelques-uns parmi la foule s’exclament : «Tous ces gens qui parlent ne sont-ils pas des Galiléens ? Comment se fait-il que chacun de nous les entende dans sa langue maternelle ?» (Actes 2,7-8)

L’auditeur «entendait» les propos des disciples dans sa propre langue. Rien ne laisse supposer que les disciples parlaient dans différentes langues, mais les auditeurs «entendaient » ou mieux encore, comprenaient dans leur propre langue ce que les disciples disaient dans la leur. En d’autres termes, la force dans laquelle les disciples se tenaient et parlaient fut tellement grande et tellement puissante qu’elle submergea les auditeurs, et qu’ils pouvaient intérieurement (c’est-à-dire au-delà des mots) assimiler le sens de leurs paroles, sans nécessairement comprendre la langue des apôtres, chacun les comprenant dans le langage propre à ses pensées, c’est-à-dire, dans sa propre langue.

Il se peut même qu’en de telles circonstances certains d’entre eux «entendirent» réellement dans leur propre langue ce qu’ils percevaient intérieurement. Cela s’apparente au processus propre aux médiums.
 


Quand la descente périodique de la Force du Saint-Esprit a-t-elle lieu ?


Le rassemblement des disciples à la Pentecôte, après la mort de Jésus, coїncida exactement avec l’événement cosmique de la descente de la Force du Saint-Esprit. Aujourd’hui, le jour de la Pentecôte commémore cette fête dans le calendrier chrétien, le septième dimanche après Pâques. Le fait que Pâques ne soit jamais à la même date sur le calendrier et que cette fête soit toujours célébrée un dimanche, signifie que la commémoration de la Pentecôte, qui n’est pas une date fixe non plus, ne correspond pas toujours au jour précis de la descente de la Force.

Grâce au Message du Graal, nous savons maintenant que chaque année c’est le 30 mai que le renouvellement de la Force par le Saint-Esprit à travers toute la Création s’accomplit. Le flux de la Force passe par le Saint Graal et, quiconque s’ouvre en toute pureté et humilité, ne sera pas laissé pour compte par la bénédiction qu’elle apporte, quel que soit l’endroit où il se trouve dans la Création. Le Saint-Esprit est le roi de la Création et le roi du Saint Graal, l’éternel médiateur entre Dieu et sa Création. Il est Celui qui est identifié dans l’Apocalypse comme étant : «Celui qui vient» dans la salutation : «Que la grâce et la paix vous soient données de la part de celui qui est, qui était, et qui vient, et de la part des sept esprits qui sont devant son trône, et de la part de Jésus Christ…» (Apocalypse 1,4-5)

Jésus a également dit du Saint- Esprit : «Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité.» (Jean 16, 13)


1- http://www.restorationfoundation.org/volume%2013/55_26.htm

2- Réveil des temps passés, tome I, «Marie-Madeleine», p. 277, Éditions du Graal


graal-france.net

Publié dans De fil en aiguilles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
<br /> Mon Eloah, ton blog est superbe, et tres interessant en plus!<br /> Continue comme ca, tu nous rends un enorme service!<br /> Bizouilles!<br /> <br /> <br />
Répondre
E
<br /> <br /> Merci la miss <br /> <br /> <br /> <br />